Eric Legat

Nom :  LEGAT

Prénom : Eric

Age :  40

Situation de famille : Marié, 2 enfants

Profession : Enseignant EPS

Depuis combien d’années ou de temps pratique tu le trail ? Premier vrai trail : Aubrac 2007

Comment et pourquoi  es-tu venu au trail ? Car malgré des objectifs  à l’époque un peu contradictoires avec le trail, l’envie de parcourir les grands espaces fut plus forte.

Ton meilleur souvenir une paire de chaussure de trail aux pieds ? Difficile à dire… Individuellement mon top 10 mondial sur 100 bornes fut très fort, en sensation comme en sens. Ma première ligne d’arrivée d’un 100km également, ou ma seconde place à la Saintélyon. Plus jeune aussi, une 4° place aux France sur steeple, une 10° en cross.  Etc etc… que du plaisir tout ça, et pas forcément hiérarchisé !
  Et puis de grands plaisirs, notamment l’été passé, à courir en nature, à l’envie, et en pleine montagne, juste pour les sensations et découvrir… et avec parfois, la tête dans les Templiers… qui restent un souvenir marquant également.
  Mais je garde un énorme souvenir d’aventures collectives : Un France cadet sur 4×1000, un autre avec Driss et une médaille sur 4x1500m, un relais de 100km à 4 dans une course de village.
Mais bon, je reste convaincu que mon meilleur souvenir sera, sinon ma prochaine course, tout au moins à venir !   ;-)

Ta séance préférée ? J’aime, autant que je redoute les 1000m… C’est un étalon et un juge de paix impartial !

Que représente le team Terre de Running pour toi ? Profondément une nouvelle Aventure collective,  presque un défi, en même temps qu’une orientation logique vers les sports de nature, et une envie de partage.

Le trail ou l’ultra trail auquel tu rêves de participer ? L’UTMB… et quelques courses dont mon beau frère américain me parlent… San Francisco par exemple. Sans parler de l’attrait que je porte au Népal… Et presque, avec ou sans dossard d’ailleurs !

Si tu devais te décrire en 3 adjectifs ? Passionné  - Humain … Gourmand !

Une citation que tu aimes et qui te parles ? Elles sont nombreuses, tant le sport est source d’inspiration, de morale, et de valeurs. Mais si j’avais à choisir, ce serait celle-ci :
  J’aime la performance pour ce qu’elle représente dans la démarche et le chemin de l’homme, pour les pensées, les efforts, les conceptions, pour l’adaptation qu’elle demande. Mais je ne suis pas attaché à la performance pour la performance.

Patrick Berhault, dans “Sur le fil des 4000″ de Gilles Chapaz

A part le trail, d’autres passions ? La famille, les amis quand j’ai le temps, le plein-air, et l’athlé avec mon club.

Ton idole ( si tu en as ! ) ? je ne conçois pas une idole, un champion sans qu’il n’y ait un Homme, un mec bien derrière. En ce sens, mes idoles sont mes proches au club, sains de corps et d’esprit, et humainement riches.  Pour ce que j’en sais, Haile Gebrselassie se rapprocherait de cette icone.

Ton rêve le plus fou ? Sans hésitation, Voler !

Salé ou sucré ?  Euh… faut vraiment choisir ? Sinon, les deux ! Mais pas en même temps !

Ton dernier livre ? Born to run, je viens de l’acquérir… en anglais ! C’est un peu le livre à l’origine de la tendance minimaliste. Mais le meilleur livre, à lire et relire, reste La mort suspendue de Joe Simpson

La chose dont tu es le plus fier ? Euh ????… Ce dont je suis fier, c’est peut-être lorsque j’arrive à percevoir que j’ai semé quelque germe chez les autres. Les paroles de parents d’athlètes que j’ai côtoyés de près, ou de jeunes devenus grands dont les retours, avec l’âge, sont plus profonds et parfois explicités… Mais là, je confonds peut-être fierté et plaisir … ? Tout en me plaisant à croire que je joue un petit rôle dans leur brillante vie…

Une question qui ne t’as pas été posée et à laquelle tu aimerais répondre ? Pour sur, pas celle-ci, car je me suis toujours demandé ce que j’y répondrai !!! Mais puisqu’elle se pose…
  Si je me suis déjà dopé… ? Non, car ceux qui me connaissent n’ont pas besoin de réponse…
  Peut-être ce qui m’irrite, ou me peine le plus ? Et je dirais, les personnes qui n’ont plus aucune conscience, au moins individuelle, la collective faisant désormais partie des vieilles reliques !


Newsletter