Par aborron le 01 oct 2015 dans A la une, Compte rendu

Avec comme objectif un podium au championnat de France de Trail, Stéphanie a rempli sa mission. Retour sur son expérience avec la conclusion que sur le long on ne peut jamais prévoir…

“Avec une entorse de nuit dès le départ, je n’ai jamais réussi à trouver l’engagement nécessaire dans les descentes. J’ai donc poursuivi la course à mon rythme, pour retrouver petit à petit la tête et faire un bout de course avec Maud Gobert.
J’avais de bonnes sensations jusqu’au Sancy et notamment dans les montées mais les descentes étaient catastrophiques. Ensuite, j’ai eu un coup un moral quand Lucie Jamsin m’est revenue dessus en me disant que le podium s’envolait… mais sur le long il ne faut jamais lâcher et aller jusqu’au bout… C’était très serré notamment sur la fin et je pense que j’étais dans le coup mais les filles ont vraiment carburé dans la dernière descente et je n’ai pas pu assumer le rythme. J’ai souffert aussi d’un manque énergétique dans la dernière heure ; peut-être que cela m’a un peu coûté mais je n’arrivais pas à mâcher et je n’avais plus de gels.  Au final je suis quand même satisfaite mais je pense que les premières places étaient jouables.

 

 

 

Et la suite?

“Pour le moment il faut se régénérer. J’ai décliné le match pour la course des Templiers. Je viserais plutôt une course en fin d’année comme la Saintélyon en ponctuant avec quelques courses en Savoie. Mais il faudra que je m’habitue à courir de nuit ;)

Photo: Goran Mojicevic

A la une

Les unes récentes


Newsletter