Par aborron le 03 avr 2015 dans A la une, Le team

Fabien Antolinos dans le Var ce dimanche

Membre de la Team Terre de Running et sélectionné en Equipe de France pour les Mondiaux de trail à Annecy fin mai, Fabien Antolinos sera dans le Var ce week-end, à l’occasion du Trail de Signes.

Fabien, pourquoi le Trail de Signes ?
En vue des Mondiaux de trail à Annecy, qui reste le gros objectif de cette première partie de l’année, je me suis dit que j’avais besoin de compétition, de faire des trails longs. J’ai peu couru en compétition depuis les Templiers. Il y a eu le trail du Ventoux il y a quelques semaines, mais qui avait été un peu écourté (de 6/7 km, soit 40 km au final). Je serai donc présent sur le 50 km à Signes, il y a aussi un 80 km mais ça aurait été raide de récupérer… l’idéal aurait été de participer à un 60 km.
Il y a donc le besoin de se tester, et notamment sur ce week-end là car c’est le seul de disponible. Et puis c’est sympa de descendre dans le Sud pour un long week-end, en famille. Je vais ensuite partir en stage une semaine à en montagne et puis avec l’équipe de France (au lac d’Annecy du 19 au 25 avril).

Le départ de la course sera à 4 h du matin, une bonne répétition en vue des Mondiaux peut-être ?
Oui c’est vrai, même si je n’aurai pas été contre 2 ou 3 heures de sommeil de plus. Ceci c’est pas plus mal car ça permet de tester les frontales  Led Lenser. En fait, c’est l’occasion de tester les nouveaux produits, l’alimentation avec Nutrisens, le nouveau sac Salomon, ou les chaussures Mizuno en condition de course (NDLR : Fabien hésite entre le modèle Hayate et Mujin pour dimanche). Il y a plein de détails intéressants à régler.

On est à 8 semaines de la Maxi Race à Annecy, tu y penses ? Il y a déjà une certaine pression ?
J’avais justement couru l’année dernière sur ce même parcours pour m’enlever de la pression (NDLR : Fabien avait pris la 2e place en compagnie de Patrick Bringer). J’ai vu comment je réagissais aux différentes portions du circuit, il y a eu des moments moins biens, différentes gestion d’allure aussi. Reste que le contexte était différent, j’étais blessé en janvier et j’y allais sans grande pression, j’étais déjà pré-qualifié pour l’Equipe de France. C’était plus une étape dans la préparation de l’UTMB, la préparation n’avait pas été optimale. Je suis mieux préparé cette année.

Le fait de porter le maillot de l’Equipe de France, ce n’est pas anodin…
Le maillot tricolore joue, c’est évident. C’est un rêve pour beaucoup de gars. Et puis en plus, les athlètes et l’équipe encadrante sont très sympas. On avait fini 2e derrière les Anglais en 2013, on a envie d’aller chercher l’Or cette fois. Mais attention car il y aura aussi d’autres belles équipes, l’Espagne et les Etats-Unis notamment. Pour moi le challenge reste double : ma propre performance et le résultat par équipe. C’est galvanisant cet aspect collectif.

Un mot sur la Team Terre de Running pour finir ?
On vient de faire un stage à Villard de Lans, l’Auberge de la Glisse, notre partenaire. Moi comme les autres, on se sent très bien, avec cette liberté de choisir notre calendrier et de ne pas avoir de pression. On est très bien encadré avec Pascal Balducci pour l’entraînement et Virginie, ma femme, pour la gestion des déplacements, des hébergements.
Au-delà du niveau des performances, ce sont surtout des athlètes très sympas, cela fait toujours plaisir de se retrouver ensemble, avec des entraînements en commun quand c’est possible.

Retrouvez le site internet de Fabien : http://www.fabienantolinos.com et la page de la Team Terre de Running : http://www.team-tdr.com

Propos recueillis par David Jehanno, pour Terre de Running Toulon.

 

A la une

Les unes récentes


Newsletter