Fabien Antolinos : “une nouvelle destination pour casser la routine”


Par aborron le 09 mar 2016 dans A la une, Compte rendu, Le team

- Fabien, tu es parti une semaine à Ténérife en février, pourquoi ce choix?

Ce stage à Ténérife était d’abord le choix du soleil et du cadre montagneux de l’île. La présence de bons sentiers pour la course à pied nature mais également des routes en bon état pour pratiquer le vélo et croiser l’entraînement ont été des facteurs déterminants dans le choix de la destination. C’est ensuite une destination nouvelle et le côté découverte me plait énormément en course à pied comme dans mes voyages. Enfin, le côté touristique et les bonnes commodités pour la famille ont terminé de me convaincre. En ce qui concerne le choix des dates, il m’a été dicté par les vacances scolaires essentiellement.

 

- Quelle est la semaine type de ce genre de stage? Comment concilies-tu entraînements et vie familiale?

En voyageant en famille mais aussi cette fois ci avec des amis on ne peut pas effectivement réaliser une semaine type idéale d’autant plus que des conditions météorologiques particulières (fortes pluies et neige abondante sur le volcan) ont modifié mon programme.
Il y a aussi la curiosité de la découverte de l’île qui pousse parfois à modifier les choses.
L’intérêt était tout de même de réaliser deux entraînements par jour en essayant de coupler vélo et course à pied pour ne pas trop solliciter mon genou encore douloureux.
J’ai donc alterner VMA courte, seuil, Endurance active, vélo souple, vélo sorties montagne, sorties trail ou rando course, gainages et étirements en salle en veillant à respecter des périodes de repos nécessaires à la régénération et à la surcompensation…

 

 

- Avant l’Ultra Trail de Madère en avril prochain, comment vas-tu organiser ta préparation?

J’avoue que je suis largement en retard sur ma préparation car je n’ai commencé la course en montagne que mi-février après une période de blessure au genou, de rééducation et de réathlétisation.
J’espère continuer sur une bonne dynamique d’entraînement au mois de Mars, alterner les séances de qualité et quelques sorties longues puis trouver une à deux courses de préparation pour remettre de l’intensité et un dossard avant la date du 23 Avril.






		 

A la une

Les unes récentes


Newsletter